Comment les débusquer ?

Les tiques s’installent généralement dans des endroits chauds et humides, pour s’alimenter en toute tranquillité du sang de leur victime. Vous les trouverez donc le plus souvent au niveau des pattes (et plus précisément dans la zone de l’aine) et autour des oreilles. Soyez particulièrement vigilant lorsque vous revenez d’une promenade en forêt. Ayez le réflexe de vérifier régulièrement ces zones sur votre animal afin d’éviter que ces locataires malpolis ne restent trop longtemps. La chasse aux tiques peut tout à fait devenir un moment privilégié avec votre toutou. Installez-vous confortablement et prenez le temps de bien l’examiner.

Comment les retirer ?

Retirer une tique, chez l’humain comme chez l’animal, ne s’improvise pas. Il est essentiel de retirer la totalité de l’individu, c’est-à-dire de veiller à ne pas arracher le corps en laissant la tête dans la peau, au risque de provoquer une infection et de favoriser les maladies. On peut essayer de retirer la tique avec une pince à épiler, mais l’outil le plus efficace reste, sans aucun doute, le tire-tique. Vendu en pharmacie pour quelques euros – et souvent par deux (un petit et un grand) – son utilisation est extrêmement simple : il suffit de faire passer la partie visible de la tique entre les deux crochets et d’exécuter une rotation dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. La tique se décroche toute seule ! Enfermez-la dans un morceau de scotch et jetez-la. Désinfectez soigneusement la zone de morsure et lavez-vous bien les mains.

Comment les éviter ?

Pour vous-même, prenez quelques précautions vestimentaires lorsque vous sortez vous promener dans les bois ou dans les herbes hautes : privilégiez les pantalons, les manches longues et les chaussures fermées. Pour votre chien, pas question de l’habiller ou de lui proposer une paire de bottes évidemment ! Demandez à votre pharmacien ou à votre vétérinaire de vous conseiller un produit antiparasitaire anti-tique efficace. Veillez notamment à ce que la formule proposée présente une bonne résistance à l’eau et à l’humidité en générale. Sachez aussi que certains colliers et pulvérisateurs ont également prouvé leur efficacité. N’hésitez pas à prendre le temps d’en discuter avec un professionnel pour qu’il vous explique les différents modes d’utilisation. Si vous vous rendez compte que votre jardin est infesté de tiques, traitez la zone en question avec des produits adaptés.